Mieux comprendre la chiropratique

La chiropratique

La Chiropratique vient du mot “Kheir” (la main) et “praxis” (action), ce qui peut être interprété comme le fait de pratiquer avec ses mains.


Elle aide à rétablir l'équilibre du système nerveux pour permettre au corps d'être dans un état de santé optimal.

En détectant les subluxations (dysfonctionnements vertébraux), le chiropracteur peut alors corriger les vertèbres par des ajustements afin de libérer les tensions qui pèsent sur le système nerveux.


Sans tension le corps retrouve alors sa pleine puissance et son intelligence innée c'est-à-dire sa capacité d’auto-guérison et d'adaptation.

Le système nerveux

Le système nerveux est composé du cerveau et de la moelle épinière.


Le cerveau est le moteur du corps, il contrôle l’ensemble de ses fonctions.


Il a besoin d'envoyer des informations et de recevoir un feed-back (=retour) pour savoir que tout va bien. Ce phénomène se fait de manière automatique, beaucoup de fonctions sont inconscientes comme le contrôle du rythme cardiaque, la sécrétion d’hormones ou encore respirer.


Ce système vital doit être protégé, c'est rôle est de la colonne vertébrale.

La subluxation

En détaillant, nous obtenons “sub” (sous), “lux” (lumière), “a-tion” (résultat d’une action)

Ce qui signifie : être en dessous de la lumière - être privé d’électricité. Pour rappel, le système nerveux fait circuler de l’électricité pour commander le corps.

La subluxation est une dysfonction vertébrale, la vertèbre perd en mobilité et limite le passage des informations neurologiques. Elle peut gêner le système nerveux de manière physique (sciatique, douleur locale) mais aussi de manière sourde et en silence (aucune douleur ressentie).

La subluxation est souvent la conséquence d’un stress physique, émotionnel ou chimique trop important. Lorsque que la contrainte devient plus importante que la capacité d'adaptation du corps, les symptômes commencent à se faire ressentir.

Les différents types de stress

Il existe différents types de stress que le corps encaisse tout au long de sa vie : les stress physiques, chimiques et émotionnels.

Le corps s'adapte à tout ce qu'il subit jusqu'à un certain point. Quand les stress sont supérieurs à ce que le corps peut supporter, il est submergé et ne peut plus s'adapter, c'est à ce moment que les symptômes se font ressentir.

Le "crac"

Le crac que l'on peut entendre lors d'un ajustement Chiropratique n'est par une vertèbre qui se brise.

Il s'agit d’une réaction chimique à l'intérieur d'une articulation, où le dioxyde de carbone présent, passe de l’état liquide à l’état gazeux. Ce changement d'état se produit parfois lors des ajustements chiropratiques. Il fait suite à la dépression de l'articulation fixée ou subluxée lorsque le Chiropracteur effectue son ajustement.

L'ajustement qu'effectue le Chiropracteur a une visée avant tout neurologique. Le but, à travers ce geste spécifique, n'est pas de produire un "crac". Il s'agit de transmettre une information de mouvement différente au système nerveux central à travers les capteurs présents dans l'articulation.

C'est pour cela que le crac ne témoigne pas toujours de la qualité d’un ajustement. Suivant différents facteurs anatomiques ou physiologiques, il pourra être plus ou moins impressionnant, mais souvent inexistant, et toujours indolore.